Depuis quelques temps, nous avons eu vent d’une rumeur à propos de la Shungite, prétendant une soi disant radioactivité de la Shungite. Elle a débuté sur le net par un article et se propage à travers certains visiteurs sur les salons, qui ayant entendu ces réserves se posent des questions et donc, naturellement, nous interrogent.

Cette rumeur prétend que la Shungite est radioactive et donc conseille aux personnes qui en portent de l’enlever et à ceux qui ont chez eux des sphères, pyramides ou plaque, de les ranger dans un placard, au minimum.

A plusieurs reprises nous avions donc été interpellés par nos clients et nous les avions rassurés, dans un premier temps, sachant que des tests avaient déjà été effectués sur la Shungite par plusieurs confrères et amis, qui montraient qu’elle n’était source d’aucune radioactivité.

Lors du dernier salon à Paris, quelques clients nous ont à nouveau interrogés et nous avons profité de la présence sur le salon Vivre Autrement de la CRIIRAD (commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité) pour faire tester plusieurs éléments de Shungite en vente sur notre stand, à savoir un morceau de brut, un galet poli et une sphère.

Voici ci-dessous les résultats qui mettent un terme à cette rumeur :

 

Tout d’abord la mesure de la radioactivité ambiante.

Elle est de 0.12 µSv/h. ( microsievert/heure)

La radioactivité ambiante

Ensuite mesure sur un morceau brut de Shungite.

Elle est de 0.12 µSv/h. ( microsievert/heure) ; il n’y a donc aucun changement par rapport à la radioactivité ambiante !

La shungite brute

 

Puis sur un galet roulé.

Elle est de 0.11 µSv/h. ( microsievert/heure) Cette légère baisse, n’est pas significative ; aucun changement !

La Shungite en Galet

 

Enfin sur une sphère.

Elle est de 0.12 µSv/h. ( microsievert/heure) toujours aucune radioactivité émise par la Shungite !

La Shungite en sphère

 

Dernier test, à titre comparatif proposé par la Criirad : une ancienne montre avec les aiguilles luminescentes, avec présence de composants faiblement radioactifs…

Elle est de 1.18 µSv/h. ( microsievert/heure)

Attention ! Cela ne signifie pas pour autant qu’il y a un danger pour la personne; voir informations ci-dessous.

La montre

La montre en test

 

Ces mesures montrent de façon incontestable que la Shungite n’est pas radioactive !

De plus il faut comprendre les échelles de grandeur que sont le microsievert et prendre en compte la durée d’exposition qui s’exprime en heure.

C’est d’abord le taux d’exposition qui est important: ici il est égal à la radioactivité naturelle du lieu 0.12 µSv, qu’il faut multiplier au nombre d’heure d’exposition.

Nous sommes donc très loin d’une pierre radioactive.

 

—————————————————————————–

 

Quelques éléments pour plus d’informations et mieux comprendre: source Wikipédia

Le sievert (symbole : Sv) (ou plus souvent le millisievert mSv), unité prenant en compte l’absorption moyenne par le corps humain entier.

1 Sv (sievert) (= 100 rem) = 1,000 mSv = 1 000 000 μSv
1 mSv (millisievert) (= 100 mrem) = 0,001 Sv = 1 000 μSv
1 μSv (microsievert) (= 0,1 mrem) = 0,000001 Sv = 0,001 mSv

 

Le niveau µSv/h.moyen d’exposition à la radioactivité naturelle (2.5 mSv/an) correspond à un débit de dose de 0.3µSv/h.

 

Un débit de dose de 2 µSv/h est jugé tolérable : c’est le débit de dose reçu par les populations qui habitent dans des régions à forte radioactivité naturelle.

Mais il correspond à une dose annuelle de 17.5 mSv par individu.

——–

De 0.5 à 7.5 µSv reçus en 1h.   

Plus de 80 μSv par mois, soit 1 mSv sur 12 mois glissants : ordre de grandeur du rayonnement naturel : limite réglementaire de l’exposition admissible du public aux rayonnements artificiels.

——–

De 7.5 à 25 µSv reçus en 1h

Ordre de grandeur des expositions aux rayonnements dans les environnements naturels fortement radioactifs.